Ecoutez tout l'album.
La musique Gharnatie
Les pays du Maghreb,de par leur histoire et les liens qui les unissent aux royaumes Arabes d'Andalousie,puis grâce à l'apport culturel des arabes fuyant l'Espagne sous la pression de la Reconquista,ont progressivement bâti un ensemble de traditions musicales qu'il est convenu de réunir sous le nom de musique arabe-andalouse.
Cette musique dont le style et le contenu varient sensiblement depuis la Lybie jusqu'au Maroc, respecte toutefois un principe formel commun, la suite vocale et instrumentale ou ruibas.
Au Maroc le repèrtoire national, Al Ala, s'est principalement developpé à Fes aussi qu'à Tetouan et Chaouen,pour se répandre ensuite dans tout le pays. Depuis le 19ème siècle cependant,les villes de Rabat et d'Oujda cultivent également un autre répértoire Arabo-Andalou,appelé Attarab Al Gharnati en hommage à la ville de Grebade qui fût le dernier bastion arabe d'Andalousie.
Le developpement de ce style au Maroc est dû,à travers une tradition orale vivace,soit aux juifs marocains,soit aux familles de Tlemcen qui ont pris pied au Maroc dés la fin du 19ème siècle continuant une tradition de liens et de relations commerciaux et culturels avec Fes depuis le 15ème siècle,et s'étendant à d'autres villes comme Rabat,Tetouan et Oujda.
Hajj Hmed Piro
Hajj Hmed Piro est né à Rabat en 1932. Il étudie le Coran et entre en 1944 à l'école Guessous de Rabat où il rencontre Hajj Othman Jorio qui encadre les meilleurs voix d'élèves et leur enseigne la cantillation coranique. Il y suit également l'enseignement musical de Moustafa Maaroufi et d'Omar Al Oufir et se perfectionne auprés du maître Hussayn Belmeki Hajjam tout en écoutant sur Radio Alger les concerts des plus grandes voix gharnaties de l'époque:
Dahman Benachour,Cheikh Mnawar et Mohammed Sadiq Bjawi.
Cette carrière artistique de haute tenue qu'Ahmed Piro,par ailleurs négociant à Rabat,méne toute sa vie en amateur éclairé,lui vaut en 1989 le Wissam Arida,décoration que feu SM le roi Hassan II décernait aux personnalités les plus marquantes de la vie culturelle et politique du Maroc.
La pratique moderne du Tarab Gharnati au Maroc date des annèes 20. Entre 1923 et 1928 Mohamed Bensmail à Oujda et Mohamed Benghabribt à Rabat,tous deux maîtres algériens,ont rassemblé autour d'eux des amateurs de musique épris du style gharnati. C'est cet effort qui a donné Cheikh Salah et Ahmed Zemmouri à Oujda d'une part et Ahmed Benani et Ahmed Piro à Rabat d'autee part. Ces maîtres marocains et d'autres de leur génération ont agréménté le Tarab Gharnati d'une interprétation toute marocaine.

<< Back to the main page


Complete Works

[Real Audio]

Had Al Wahsh Alia

Tlatat Zehwa Ou Mraha

Shadarat Min Noubat Al Mazmoum

Mountakhabat Min Noubat Al Mouwal

Allah Ya Rabbi Allah

Al Kad Alli Sabani

Shadarat Min Al Deyl

Shadarat Min Noubat Al Rimal

Men Zinou Nhar Al Youm